Est-ce un manipulateur ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest

Je te partage une question très importante qui circule beaucoup et que tu t’es toi aussi peut-être déjà posé : Est-ce un manipulateur ?

 

Quand cette question nous traverse, que veut-elle vraiment dire ?

Est-ce que cette personne est bienveillante à mon égard ? Est-elle réellement à mon service ou au service de quelque chose que j’honore ? Est-elle en train de m’utiliser à ses fins propres ou à des fins que je ne valide pas ? Est-elle en train de me retourner le cerveau ?

Autrement dit, est-ce que l’autre est un voleur d’énergie ou est-il à mon service ?

 

Finalement, elle est là la vraie question à se poser plutôt que : est-ce un manipulateur ?

Un ostéopathe est un manipulateur… en ce qui me concerne, quand je choisis un coach, j’espère que c’est un bon manipulateur, parce que le mandat que je lui donne, c’est de switcher ou de m’aider à switcher quelque chose dans mon système, de m’aider à voir les choses sous un autre angle. Il doit donc être malin et rusé car sinon, il va se retrouver face à mes résistances et rien ne va changer.

 

« Est-ce un manipulateur ? » Je veux donc déplacer le débat…

La question que nous devrions nous poser en face de tout être humain quel qu’il soit, est en fin de compte : « Est-ce que cette parole est une parole qui sert des valeurs et une vision avec laquelle je me sens en phase aujourd’hui ? »

Si oui, alors on peut « jouer » ensemble pendant un temps, et peut-être se rendre compte au bout d’un moment que ce n’est plus tout à fait ça, alors les chemins se séparent et c’est OK.

Mais à partir du moment où l’on essaie de faire rentrer quelqu’un dans une case en se disant « est-ce que c’est un manipulateur ? » ; « est-ce que c’est un pervers narcissique ? …», on fige cette personne dans une case !

Si Victor Hugo avait pensé qu’il fallait figer les personnes dans une case, on n’aurait pas les Misérables et l’incroyable histoire de Jean Valjean qui donne l’espoir de passer d’un état à un autre, de comprendre et de pouvoir se reconstruire dans une autre direction. Ce n’est pas parce qu’on a fait des erreurs que l’on ne peut pas s’en amender et recommencer une vie nouvelle.

Si on s’enlève ça, que nous reste-t-il ?

 

L’idée pour moi, c’est d’exploser cette question en disant « on s’en fout de savoir si cette personne est un manipulateur ou pas ! » Déjà, elle peut, dans un certain contexte, être ignorante et agir d’une manière incorrecte, ou d’une manière non-évolutive pour tous. Elle peut aussi agir de manière égoïste et ne pas être au service de l’ensemble. Mais que celui qui n’a jamais péché lui jette la 1ère pierre !!!

 

Arrêtons de nous mettre dans des cases, parce que tu as certainement commis des erreurs et moi aussi !

L’idée, c’est d’éviter de se réduire les uns les autres aux erreurs que nous commettons de manière passagère de temps à autre. Ce qui ne veut pas dire de continuer dans cette direction-là, il faut comprendre et changer.

Il est important de montrer ou donner les éléments pour tirer une leçon de ses erreurs afin de comprendre et ne plus partir de travers. Mais si on enferme ces personnes dans une case : « tu es stupide » ; « tu es un manipulateur » ; « tu es un ignorant » ; « tu es méchant »… Que voulez-vous qu’elles fassent ? Si nous sommes plus forts que ces personnes dans l’instant, c’est comme si on leur mettait une malédiction sur les épaules. Si nous sommes plus faibles, elles nous riront au nez. Dans les deux cas de figure, on aura perdu notre salive pour rien !

 

Donc, « est-ce un manipulateur ? » part à la poubelle !!!

Par contre se poser la question : « Dans l’instant, est-ce que celui avec qui je vais m’allier pour un bout de chemin est quelqu’un qui partage les mêmes valeurs que moi et avec qui je vais pouvoir créer une synergie pour son plus grand bien, le mien et celui d’un Tout ».

Voilà une question de lucidité !

Comme disait la dame des contes de fées, dont je me réfère de temps en temps, « ni méfiance, ni confiance aveugle, vigilance ! » C’est une clé extraordinaire pour éviter d’être dans la réactivité émotionnelle et revenir dans un espace de fertilité où l’on peut voir les choses avec lucidité et agir pour le meilleur.

 

Si tu veux plus de déclics, rejoins-nous dans le groupe « Exponentiel » où j’offre pour les entrepreneurs, les créateurs, les innovateurs, les start-upeurs, des conseils stratégiques et énergiques pour amplifier leur impact, leur rayonnement et leurs résultats. Rejoins-nous ici !

 

Ensemble sur la route de l’Exponentiel,

Jean-Luc

Une personne dans ton entourage devrait lire ce texte ?

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire